Cultural Guide To Glasgow

Guide culturel de Glasgow

Glasgow a une réputation de ville “crado-chic” : elle n’est pas cossue, mais elle a du style. L’art coule dans les veines de la ville; il est partout, dans les innombrables musées gratuits et sur les rues de la ville. Pour ne rien rater, nous recommandons de louer une voiture à Glasgow avec easyCar.

La plus grande ville d’Écosse accueille désormais la plus grande scène d’art contemporain du Royaume-Uni en dehors de Londres, avec en son cœur la Glasgow School of Art. Le bâtiment de cette école d’art est le chef d’œuvre de Charles Rennie Mackintosh, le célèbre architecte de Glasgow.

En plus de produire des tas d’étudiants impeccablement habillés, l’école a aussi généré une quantité remarquable d’artistes lauréats du Turner Prize, y compris Richard Wright, Simon Starling et Douglas Gordon. D’autres anciens élèves célèbres incluent Jenny Saville et David Shrigley.

Les loyers sont si abordables que de nombreux artistes restent à Glasgow après leurs études, cimentant ainsi l’atmosphère créative de la ville et formant une scène artistique qui s’étend au-delà de la communauté étudiante.

Cultural Guide To Glasgow

Vous pourrez en apprendre plus sur la scène artistique non-reportée d’Écosse dans les nombreuses galeries de la ville. Admirez la collection internationale et variée de la Kelvingrove Art Gallery, explorez la GoMa, la galerie d’art contemporain la plus visitée d’Écosse, et n’oubliez pas le People’s Palace situé dans le pittoresque parc de Glasgow Green près de la grandiose fontaine de Royal Doulton.

Glasgow n’a pas toujours été un précurseur en termes de créativité. Après le déclin de sa construction navale, la ville devint grise et déprimante. Les immeubles des quartiers pauvres furent remplacés par de grandes tours HLM qui changèrent l’horizon de la ville et brisèrent des communautés établies. L’aménagement urbain médiocre et le manque d’entretien engendrèrent une augmentation du crime et de la précarité.

Mais les années 80 et 90 furent un tournant décisif pour Glasgow. La ville était déterminée à changer et à ne pas se résigner à son insignifiance. Le développement d’un quartier financier redynamisa l’économie locale et l’architecture devint un nouveau point de mire pour la ville – des monuments en verre et en acier commencèrent à se mêler aux bâtiments en grès. Le paysage urbain de Glasgow est désormais un mélange de bâtiments modernes, d’immeubles victoriens, de constructions de style art nouveau et de façades de palais d’inspiration italienne.

Glasgow fut nommé Ville Européenne de la Culture en 1990, la première ville du Royaume-Uni à devenir capitale culturelle, confirmant sa réputation de centre artistique. Il s’en suivit une avalanche de récompenses pour Glasgow, qui fut nommée Ville de l’Architecture et du Design en 1999, et Capitale Européenne du Sport en 2003. La ville a également accueilli les Jeux du Commonwealth en 2014.

Cultural Guide To Glasgow

Glasgow a contre toute attente une histoire religieuse riche et variée, de la réformation écossaise à la venue des immigrants catholiques irlandais aux 19ème et 20ème siècles, en passant par l’arrivée plus récente d’une minorité musulmane, et les tensions entre les catholiques et les protestants qui se cristallisent dans les clubs de foot et les écoles séparées. Visitez le St Mungo Museum of Religious Life and Art, situé dans l’enceinte de la cathédrale à l’est de la ville, pour découvrir de magnifiques artéfacts et des objets d’art religieux.

Bien qu’elle ait traversé des périodes sombres, Glasgow a toujours été une ville accueillante remplie de musique. Dans les années 20, il y avait plus de salles de bal et de danse à Glasgow que nulle part ailleurs au Royaume-Uni. Les habitants de Glasgow sont très résilients : des milliers d’entre eux continuèrent à danser pendant les bombardements allemands dans les années 40.

Les amateurs de musique n’auront que l’embarras du choix à Glasgow. Le SWG3, un repère bohème situé dans une arcade près d’une autoroute, accueille des studios d’artistes et une galerie d’art ainsi que des salles de concert et des boîtes de nuit. Pour une soirée plus intimiste, préférez le Poetry Club, un bar de style clandestin qui reçoit des poètes et organise des petites fêtes. Le Classic Grand ou le Nice n Sleazy vous feront retomber dans la période punk.

Cultural Guide To Glasgow

Si vous préférez être assis pour écouter de la musique, allez au Glasgow Royal Concert Hall, qui héberge le Royal Scottish National Orchestra, ou au Royal Conservatoire of Scotland, une école qui organise également des représentations publiques. Le Glasgow International Jazz Festival envahit les rues de la ville tous les ans au mois de juin, et la musique folk traditionnellement écossaise n’est jamais loin.

Le Celtic Connections, un autre festival de musique typiquement écossais, propose plus de 300 évènements de musique celtique tous les ans en janvier.

Les fans de culture ne manqueront pas de choses à faire durant leur visite à Glasgow. Louez une voiture à Glasgow avec easyCar pour en voir le plus possible.

Share: