Mieux vaut conduire : 5 bonnes raisons d’éviter l’agitation d’un aéroport et de s’assurer qu’une voiture sera là pour vous

amanecer_Glencoe_evitar_aeropeurto

Un immense fossé sépare les vacances en véhicule personnel et l’agitation des transports d’un aéroport.

 

Dans la majorité des régions européennes, les bus touristiques n’atteignent pas les perles cachées, ce qui fait tout leur charme.

 

Vous pouvez être certain d’éviter les pièges à touriste et faire votre propre découverte, sans suivre les guides touristiques.

 

Voici cinq itinéraires que vous ne pourriez pas faire sans votre propre véhicule:

 

    1. 1. Le Péloponnèse en Grèce- Cette route vous fera parcourir les montagnes grecques du Sud, à travers vignes et collines vallonnées.

 

    1. 2. La route de Castille en Espagne- Une ancienne route de pèlerinage qui est aujourd’hui envahie par les accros de la mécanique. Ce voyage de 864 kilomètres vous fera découvrir châteaux et paysages parsemés de moulins à vent.

 

    1. 3. La Transdanubie Occidentale qui démarre en Autriche – Des routes inexploitées qui cheminent à travers des villes et des zones industrielles de la Seconde Guerre Mondiale restées intactes durant des siècles. Cet imposant paysage désolé est clairsemé de ruines romaines.

 

    1. 4. Les hautes terres Écossaises – On ne pourrait pas imaginer des paysages désertiques sans évoquer l’Ecosse. Le Glenelg en est un bon exemple, une route de 321 kilomètres qui relie Edinbourg à Glasgow.

 

  1. 5. Le col du San Bernardino – L’équipe de l’émission Top Gear le caractérise comme étant l’une des meilleures routes d’Europe. Que vous faut il de plus pour découvrir ce paysage montagneux ?

 

Avec votre propre attelage, vous n’en sortirez que gagnant.

Share:

Laisser un commentaire